TOOL TRIP

12 heures d’escale à Bora Bora

Ilot lagon

Vivre parmi les grands de ce monde
On savait qu’on devait passer par Bora Bora durant ce voyage. Cette île est même plus mondialement connue que Tahiti à cause des Américains qui s’y rendent en masse en voyage de noces.
Aeroport

Bienvenue en Amerique

Mais quand nous avions choisi nos dates de vols avec Air Tahiti nous avions choisi de rester sur l’île le moins longtemps possible redoutant une attaque nucléaire de notre porte monnaie. En effet notre budget tour du monde n’est pas vraiment compatible au Four Seasons, Hilton ou Sofitel qui pour certains d’entre eux se chiffrent à quatre zéros par nuit. Et pour une nuit nous avions penser pouvoir camper dans le jardin de quelqu’un ou trouver une pension pas chere, mais finalement on a fini par trouver encore mieux sur couchsurfing avec une nuit gratuite à Bora! Merci Amaury et Florence.

Pizza

La meilleure pizza du tour du monde

Restaurant 5 étoiles

Débarqués sur le motu qui héberge l’aéroport de Bora nous avons pris la navette qui mène sur l’île principale. N’étant pas attendu à l’Intercontinal resort nous devions nous contenter de monter à bord du ferry et pas sur un yacht de luxe pour rejoindre le quai. Notre couple de français est venu nous chercher avec leur Clio de 20 ans d’âge et on s’est rendus dans leur maison, en bord de mer. Comme ils avaient une soirée organisée par leur boulot, ils ont du nous laisser là avec les clés de la maison. Par contre, vu l’heure et l’endroit impossible de trouver un snack ou une roulotte d’ouverte dans le coin et on avait pas mangé depuis trop longtemps pour aller se coucher le ventre vide. Partis à pied dans les rues non éclairées et au milieu des chiens errants on a demandé à une famille s’ils ne connaissaient pas un endroit où diner vite fait. Mais non impossible à moins de faire 5 kms…autant dire qu’on aurait pas fini vivant avec tous les pit bulls autour. Blasés on s’apprête à retourner à la maison quand on entend les gens nous siffler et nous dire de monter dans leur pick-up car ils veulent nous emmener jusqu’à la pizzeria à 15 minutes de voiture de chez eux!!! On connaissait la gentillesse locale mais là ça dépasse tout ce qu’on avait vu. Vous êtes sûrs qu’on ruine pas votre soirée en famille? Non non c’est bon bro t’inquiète ça nous fait plaisir! Ok alors c’est parti.

Arrivés sur place ils ont dû attendre que le pizzaiolo se mette au boulot donc bien 20 minutes (pendant lesquelles on a bien papoté avec le français super sympa qui tenait la pizzeria) et une fois servis ils nous ont ramenés jusqu’à notre porte!!! Incroyable. Tout le monde nous avait dit que les gens de Bora ne sont pas gentils et bien je ne sais pas ce qu’il faut!

Soph bike

C’est parti pour un tour…de l’ile!

Tour de l’île

Le lendemain matin après une bonne nuit dans un lit (!!!), nous nous sommes mis en route rapidement car pas le temps de trainer avec un avion prévu à 14 heures… On voulait voir Bora donc on a laissé une petite note dans l’entrée et on s’est mis en mode stop stop stop. Le loueur de vélo était à 5 kms et on a fini par y arriver par nos propres moyens car le dimanche matin c’est pas la folie sur la route. Et tout ça sous le soleil oui oui!

Four seasons

Le Four Seasons…pas vraiment notre budget

Sign post

Pas mal le panneau ça donne des idées

Revoici le soleil!

On a donc loué deux vélos pour la matinée et on s’est mis en route pour un tour de l’île express: 3 heures pour en prendre plein les yeux, faire un plouf à la plage, faire quelques photos et bien transpirer.

Selfie morning

Le soleil est revenu on en profite!

JM velo

Plage

Montagne Bora

Mais on a réussi et on n’a même pas raté la navette qui nous a ramené sur le motu de l’aéroport. Un peu d’exercice nous fit le plus grand bien, voir que l’île principale est tout de même restée polynésienne nous a rassuré et admirer les nuances de turquoise sous un beau soleil a fait le plus grand bien au moral.

Navette Bateau

La navette de l’aéroport

JM Bora

Depuis la piste d’atterissage, on a une vue imprenable sur Bora

Soph Bora

Ciao et merci

On était contents d’avoir choisi un arrêt minute car même si l’île est jolie elle ne vaut pas toute la pub qu’on en fait, hormis à passer le séjour sur un des motus qui coûtent un tour du monde par nuit… Et surtout on était surexcités de s’envoler vers Maupiti sous un soleil éclatant, ce joyau dont on avait tant entendu parler.

Selfie aeroport

Prochaine destination Maupiti!

2 reflexions sur “12 heures d’escale à Bora Bora

  1. Avatarmam

    hummmm elle a l’air bonne cette pizza.

    combien de kms pour Paris ?

    une toute petite escale et vous avez trouvé quand même des gens super sympas, vous avez de la chance.

    à bientôt pour une prochaine grande escale. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!