TOOL TRIP

Aie aie Aie quelle organisation

C'est pas faux, mais quand même!

Ce qui nous a motivé pendant les mois de préparation

Une organisation à en décourager plus d’un

 

Avant de partir pour ce voyage, nous étions les heureux locataires d’un appartement idéalement situé à Toulon Est, mais surtout rempli de choses et d’autres accumulées au long des 5 dernières années.

Tout se vend?

Et avant de pouvoir découvrir le monde, nous avons décidé de vendre le plus d’affaires possible à l’exception de quelques cadeaux ou objets favoris auxquels nous tenions. Alors comment relever ce challenge ? Bien sûr grâce au site webRevendez, revendez, revendez... leboncoin, meilleure invention de l’homme après le kitesurf. Et maintenant, on peut vous dire qu’on a réussi à vendre presque tous nos meubles en moins de 3 mois. D’abord très facilement, et puis, plus l’apart’ se vidait, plus il s’avérait compliqué de séduire à cause du vide créé. Mais on a réussi. Et à de nombreuses reprises, un rendez-vous était pris avec quelqu’un et lors de sa visite pour venir acheter le meuble, il repartait le coffre plein.

Un couple est même venu pour acheter une chaise de cuisine, et est reparti avec une tente, des chaises de camping, un lampadaire un vide poches et une Vespa !

Une autre personne était intéressée par le lit et le matelas et après 4 aller-retours a acheté en plus le canapé, le frigo, une lampe et une table basse.

On a même réussi à vendre les orchidées, deux poubelles, et une plaque à induction cassée. Bref tout se vend.

Même si au début, on était un peu triste de voir partir nos affaires, particulièrement Sophie, on a de plus en plus adoré se débarrasser de tout le bazar accumulé, et déjà pensé à la prochaine fois où il sera question de meubler un lieu nouveau, et d’être tout excité à l’idée de faire qu’un logement devient un chez soi. En plus, on évitera les petites erreurs de jeunesse commises il y a 5 ans en achetant des choses qu’on utilise jamais (même si sur le moment ça parait super cool), en se concentrant sur l’essentiel pour éviter de dépenser inutilement (£££)

Avec le reste de nos affaires, c’est-à-dire tout ce que l’on a tenu à conserver, Sophie a du traverser la Manche quelques fois pour ramener les habits, chaussures, bijoux et autres chez ses parents (quelques 10 valises !!! rien que çà).

Luggage stansted airport

Pour ma part, j’ai profité d’un weekend parisien pour ne pas faire un aller-retour les mains vides et le reste est parti en convoi dans le 4*4 des parents.

C’est pour cela qu’on veut vraiment remercier tout le monde qui a résisté au tsunami qu’a pu représenter la venue incessante de nos affaires dans leur maison. Merci à Elyane et Jean-Claude, Romain et Eva, Jé, et bien-sûr nos parents sans qui ça n’aura pas été gérable…On avait peut être pas réalisé l’amas d’affaires à traiter, et vous nous avez rendu la tâche beaucoup plus simple ! Thank you !

Et un merci tout particulier à Léo pour avoir adopté Gonzales le poisson rouge.

Mais ce n’est que le début des démarches avant de profiter du voyage…et pas le plus dur.

Quid de la voiture?

Pour notre voiture, l’idée première était de la vendre sur leboncoin. C’est sûr, ça débarasse et ça fait du bien au porte monnaie. Certains étaient intéressés, mais pas nécessairement au prix demandé (pour une voiture dans cet état avec les réparations qu’on avait effectué, sans compter la valeur sentimentale). Donc une semaine avant de partir pour Paris, on a décidé de tenter l’aventure avec le site web Tripndrive.

tripndriveEn gros, c’est une entreprise en ligne née il y a 2 ans, dont le principe est de faire un Airbnb pour les voitures et sans le petit déjeuner. Donc nous on a mis à disposition notre voiture pour un an, sous la responsabilité de Tripndrive, qui se charge de tout: la protection sur le parking, et la mise en relation avec les loueurs potentiels. Ils ont une assurance tout risque qui nous permet d’être rassuré quant à l’état de la voiture au bout d’un an de location. Un état des lieux de la voiture est réalisé avant et après toute location. Ils la passent même de temps en temps au karcher et font les réparations le cas échéant. En plus de tout çà, on reçoit un loyer fixe de 140 euros par mois, plus un excédent de 15 centimes pour tout kilomètre roulé au delà de 80 kms. On n’a pas trop rechigné sur l’offre à moins de 6 jours du départ, et on a tenté. On verra bien dans un an, mais on peut déjà vous dire que ça se passe très bien. N’hésitez pas à aller voir leur site, ils s’occupent aussi de votre véhicule si vous ne souhaitez pas payer votre parking pendant vos vacances (et vous faire quelques sous en plus).

 

Quid de l’assurance?

Après avoir lu et relu des centaines de blogs, et parcouru tous les forums du net, demandé des devis à toutes les compagnies d’assurance de France et de Navarre, notre choix s’est porté sur Chapka Assurance, une compagnie spécialisée dans les assurances tour du monde.

L'assureur tour du monde au top

Tout peut se faire en ligne en moins de 5 minutes. Le contrat Cap Aventure couvre tout ce dont on avait besoin, y compris les catastrophes naturelles, les vols, les annulations de vol, les retards, les problèmes de santé, le kite, la plongée et on a même eu une petite réduc car on est en couple.

Obtenir un permis de conduire international.

Pour se faciliter la vie lors des locations de scooter et de voiture à l’extérieure de l’Union Européenne, on a aussi fait une demande de permis de conduire international (dans certains pays comme la Nouvelle Zélande c’est obligatoire). En France, il faut se présenter à la Préfecture (facile à Toulon) avec son permis français, une photo d’identité et demander à la personne derrière le comptoir un permis international. En 2’30 c’est fait, gratuit et valable 3 ans.

En Angleterre, pour une fois, c’est plus compliqué et plus cher. Quelques options sont quand même disponibles. Soit on peut le faire par écrit en l’envoyant par la Poste soit directement en se présentant au comptoir de la Poste. Pour la modique somme de 5 euros pour être sûr que vous avez votre permis, un droit d’accès de 10 euros, et un supplément de 5 euros si vous êtes pressés, ça peut vous revenir à 20 euros…Et ça c’est uniquement pour un an de validité !

Bon après si comme Sophie vous optez pour la solution la moins chère, il faut se rendre au bureau de poste où le permis a pu être établi pour la modique somme de 8 euros, et valable un an. Suffisant pour ce que l’on a prévu d’en faire.

Dernier rendez-vous chez le dentiste

Toujours aussi bien organisés ( !), notre rendez-vous annuel chez le dentiste a coïncidé avec notre date de départ donc aucun souci. Enfin ça c’est pour moi, car Sophie a du s’y reprendre à trois fois à cause d’une carie récalcitrante…

(Re)faire son passeport

Vu que j’avais déjà pas mal bougé, mon passeport était assez plein pour que je sois inquiet sur la surpopulation de tampons sur les quelques feuilles qu’il restait de libre avant le départ. Et comme j’ai pu lire que dans certains pays, les autorités demandaient que plus de 8/10 pages soient vierges, je me suis résigné à faire un nouveau passeport. Par contre, pour éviter les 86 euros du timbre fiscal, j’ai trouvé une parade : faire (enfin) mon changement d’adresse et ainsi avoir un nouveau passeport biométrique gratuit. Le seul petit inconvénient est que la date d’expiration ne change pas. C’est sûr la prochaine fois, il faudra payer. Mais pour le moment, le nouveau passeport n’attend qu’une chose c’est les tampons des douaniers !

Quitter son boulot

Chanceuse (ou pas), comme Sophie est biologiste marine en tant que freelance elle a le loisir de travailler quand elle veut (peut) et n’a pas besoin de poser sa démission ou de demander un congé sans solde. Quand elle travaille pas, c’est sans solde et puis c’est tout.

Retraite

Pour moi par contre, étant un bon employé de base en CDI dans une entreprise française, je n’avais pas trop le choix, il fallait avec un préavis de 3 mois soit démissionner soit espérer obtenir un congé sabbatique. Après une longue discussion avec mon boss, j’opte pour la demande de congé sabbatique, étant tellement un génie que je suis indispensable et irremplaçable pour la boite. Quelques semaines plus tard et après un travail au corps de la part de mon boss envers les brillantes ressources humaines, j’obtiens le sésame qui me permet de pouvoir revenir à Toulon en octobre 2016…

 

Quid de l’apart?

Rien de bien différent de la normalité (a priori), on a du présenter notre préavis 3 mois avant le grand départ, prévu depuis Toulon le 19 septembre 2015.

Apartement Toulon

Toutes les clés de l’apart sont présentes

A priori uniquement, car l’agence qui gérait notre appartement en a décidé autrement: sous le prétexte d’un dernier loyer impayé (nous on écoute ce qu’ils disent à la télé aux informations), le personnel a décidé de vouloir tout mettre en oeuvre pour ne pas nous rendre notre caution. Alors que nous avions été vraiment arrangeants les 3 derniers mois, laissant l’agence faire visiter l’appartement quand bon leur semblait, leur vendant même des accessoires de notre salon, ils sont d’un coup passés en mode vengeance car la comptabilité n’avait pas eu son dû (alors que eux nous devaient un mois de loyer, et qu’on nous avait dit qu’ils avaient le droit d’attendre plusieurs mois avant de nous le rendre).

Bref encore un peu plus de stress pour boucler l’état des lieux de sortie et se voir rendre une belle somme, mais grâce à tous nos efforts, et malgré la très mauvaise volonté de l’agence, tout s’est bien fini, avant même de mettre un pied dans l’avion!

 

Quid des banques?

Pour se faciliter la vie (et puis il était temps), on a ouvert un compte copic-logo-monabanqmmun ! C’est du sérieux, ça ne rigole plus. On a choisi Monabanq qui nous permet d’effectuer 25 retraits et 50 paiements gratuits hors Union Européenne par an. C’est pas mal et ça ne coûte que 6 euros par mois. A cela on retire les 80 euros de bienvenue et on est encore gagnants…

En plus, j’ai un compte chez Boursorama boursorama pour disposer des avantages de la carte Visa Premier au niveau des assurances. Les frais appliqués à l’étranger sont standard (environ 2%) mais la carte va nous servir à prendre les vols intérieurs, etc…

Sophie elle a eu une idée de génie en trouvant une banque anglaise…

Norwich and Peterborough Building Society norwich peterborough
qui offre une utilisation de sa carte totalement gratuite et des frais de tenue de compte gratuits (Royaume Uni oblige). On a juste un verser un certain montant tous les mois (ce que l’on aurait fait de toute façon) et ils font le reste. Le paradis du voyageur quoi !

Se faire connaître aux ministère des affaires étrangères

ariane affaires étrangères

Même si je sais très bien que le père de Sophie aurait voulu nous intégrer une puce GPS sous la peau pour savoir où on est à tout moment, on n’est pas dans une série américaine et le meilleur truc qu’on a trouvé pour rassurer tout le monde c’est le Fil d’Ariane. C’est un service proposé par le ministère des affaires étrangères français dédié aux voyageurs : il suffit de s’inscrire en renseignant ses coordonnées et une personne à contacter et de déclarer sa position approximative. Cela peut s’avérer bien utile en cas de catastrophe naturelle ou de crise politique ou autre. Et même si le penchant britannique d’Ariane a arrêté de le proposer en 2013, Sophie a pu s’inscrire sur le site français. Donc ce n’est pas big brother qui sait où on est mais le gouvernement…En espérant jamais en avoir besoin c’est certain !

error: Content is protected !!