TOOL TRIP

Ile du Sud: Catlins

Petite anecdote pour commencer

L’épisode précédent nous avait vus être les témoins d’un spectacle magique à Ocean View juste au bord du Pacifique dès potron-minet. Et bien, après cet émerveillement est venu le moment de l’étonnement. En effet, en revenant prendre le ptit déj dans le tetris de vans garés sur ce parking devenu camping, je m’aperçois que la voiture voisine est la propriété de nos copains de Birmanie rencontrés à Hpa An et avec lesquels nous avions été obligés de partager la chambre dans des conditions sordides. Depuis 0 nouvelles, plus de 3mois passés chacun de son côté à voyager le monde et des dizaines de milliers de kilomètres parcourus, une méga coïncidence nous fait se retrouver à l’heure du café au fin fond de la Nouvelle-Zélande.

Bon là on peut se moquer, car l’état de leur voiture était juste choquant : en gros ils ont dormi pendant 2mois dans une berline/break (les poêles avec les coussins, les habits avec la couette, un truc de ouf). Et petite histoire drôle, ce génie a eu la bonne idée de fermer la voiture en y laissant la clé à l’intérieur : pas évident…Une fois que la dépanneuse se soit déplacée pour le sortir de ce caca (en gros le mec a rouvert la porte par effraction) et qu’on ait récupéré pas mal de bons plans pour notre future passage à Wanaka (articles à suivre), on a pu se mettre en route pour notre première destination du jour : tunnel beach.

Tunnel beach view

Les rochers de tunnel beach

C’est un de ces coins un peu touristiques mais qui valent le détour. Un accès ultra pentu mène à une jolie plage où les formations rocheuses sont vraiment impressionnantes. Et le tunnel qui fait passer d’une plage à une autre est aussi pentu que les escaliers dans les maisons d’Amsterdam ! A voir surtout avec les grosses vagues qui viennent se fracasser contre les rochers.

Tunnel

Le tunnel

Tunnel beach

Le paysage de Tunnel beach

Prochaine étape, le phare de Nugget Point. J’ai toujours trouvé les phares assez fascinants et la route qui mène à celui là est vraiment photogénique (et me fait vraiment penser à l’îlot Gaztelugatxe au pays basque espagnol).

Nugget point

De belles couleurs à Nugget point

Une fois qu’on y est on a la vue sur les nuggets ces rochers qui semblent flotter sur l’eau et qui lors de tempêtes doivent vraiment montrer tout leur potentiel (car là c’était déjà bien venteux alors que c’était le plein été). Par contre pas d’animaux à l’horizon donc cap sur le spot suivant avec l’immense plage déserte de Cannibal Bay.

Cannibal bay

On est pas tranquilles sur Cannibal bay (malgré le nom)?

Là on est vraiment dans mon type de plage avec un paysage sur mesure (les collines entourent la plage), 0 humains, une grande concentration de lions de mer. Nous on a eu la chance d’en compter 12 et on a même eu une otarie qui s’est mis à sprinter devant nous. Excellent.

Running seal

L’otarie qui court juste devant nous

sealions traces

Et les lions de mer qui laissent leur trace dans le sable

Soph sealions

On pose parmi les copains

Cap enfin sur notre baie (un seul autre van sur 20km²) pour passer la soirée, Jack’s Bay. Une dernière balade pour se dégourdir les jambes et aller admirer l’évent (blowhole) avant la tombée de la nuit (ce genre de cul-de-sac pour l’océan qui vient aspirer la houle et qui recrache toute sa puissance sur les rochers dans un vacarme sourd). Ce qui marquait surtout cette soirée, c’était la veille des 30ans de Sophie, donc célébration oblige, j’avais préparé un repas spécial bien arrosé comme il faut.

Jacks bay

Dernière balade du jour au dessus de la baie Jack

Bon anniversaire

Joyeux anniversaire (à noter les cartes pendues le long du van)

Un anniversaire pas comme les autres

Et pour fêter ce cap de la trentaine, le lendemain matin on avait décidé d’aller explorer la baie à pied à l’aube pour aller à la rencontre des pingouins aux yeux jaunes (extrêmement rares mais Jack’s bay est connue pour souvent en accueillir). Et on a réussi à en voir trois plus un bébé otarie qui dormait tranquille sur les rochers. Et quelle splendeur de voir le lever de soleil dans un coin aussi beau seuls au monde ! Happy Birthday.

Sunrise jacks bay

Lever de soleil sur Jack’s bay

Et on a réussi à en voir trois plus un bébé otarie qui dormait tranquille sur les rochers. Et quelle splendeur de voir le lever de soleil dans un coin aussi beau seuls au monde ! Happy Birthday.

Baby seal

Un bébé otarie

Penguin team

Si c’est un couple, ils ont l’air heureux d’être ensemble!

Penguin

Penguins

L’air fier des pingouins à œil jaune

Et ce fut une journée nature dans le sud de la Nouvelle Zélande : une cascade  d’abord avec une superbe lumière pour s’amuser avec l’appareil photo, une pause Internet pour faire un coucou à la famille en Europe et recevoir plein de bonnes ondes d’anniversaire,  puis une autre balade en forêt qui mène aux chutes McLean.

Purakaunui falls

Quoi de mieux qu’une belle cascade pour un anniversaire nature

Frogs

Le français chez les frogs (pause café/Skype anniversaire oblige)

On dirait le Sud

Ensuite une pause dans les baies de Purpoise et Curio où on a vu plein de dauphins Hector s’amuser dans les vagues (trop dur d’en sortir une image correcte de là où on était). Et malgré l’eau glaciale il y avait pas mal de nageurs qui les accompagnaient…

Mclean falls soph

La birthday girl qui pose devant les chutes Mclean

On a ensuite bravé l’horrible route de graviers qui mène à Slope Point. Là on est au sud du Sud et ça se voit (dézoomez sur la carte de notre itinéraire, sur le continent il n’y a pas plus bas…) : un vent de dingue, un froid bien perçant et pourtant on a croisé une fille toute seule sur son vélo qui faisait le tour du pays (contre le vent elle n’allait pas bien vite). En tout cas se retrouver à ce point le plus méridional du pays (et plus près de l’Antarctique que de l’Équateur faisait partie des immanquables de ce voyage). Pas comme le camping du soir de Fortrose, où on s’est retrouvé à quasiment avoir le mal de mer dans le van tellement le vent l’a secoué toute la nuit !

Slope point

Tout est dit sur le panneau, on sent bien l’influence de l’Antarctique

3 reflexions sur “Ile du Sud: Catlins

  1. AvatarChristelle et ses gars

    Coucou,
    Toujours de très belles images et des commentaires drôles.
    Franchement, ça donne envie.
    Et le Chardonnay ? Il venait d’où ? 😉
    Grosses bises Noiséennes 😘

  2. AvatarMam

    Encore de magnifiques paysages.

    Le bébé otarie , j’adore. On a envie de lui faire un câlin 🤗

    Un anniversaire comme celui-là, on s’en souvient toute sa vie. Quelle chance !!!!

    Bizzz 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!