TOOL TRIP

Ile du Sud: Mont Cook

Et c’est reparti. C’est vrai que le rythme du blog pour la Nouvelle Zélande risque de ressembler fortement au rythme à bord de Hank : on se réveille dans un endroit superbe au milieu de la nature, après un petit déj tranquille, on se met en route en ouvrant grand les yeux, et ce jusqu’à l’apéro avant de dormir sous les étoiles et de recommencer le lendemain.

Donc aujourd’hui au programme, on part d’un lac pour en rejoindre un autre : direction le lac Tekapo et le Mont Cook (aussi appelé Aoraki) ! Mais avant ça, obligé de s’infliger un peu de corvées : la logistique ne se résume pas uniquement à faire en sorte que le trip se passe bien et qu’on n’ait jamais à se presser sans passer à côté des immanquables, il s’agit également de gérer les problèmes qui surviennent d’Europe tout en étant à 11 fuseaux horaires de là. Et ce petit tracas était pour le cas assez inédit : en effet, en plus des élucubrations de Boursorama qui maintenait sa position sur mon arnaque en ligne, je devais m’occuper d’une amende que je venais de recevoir sur mon véhicule en France. Quelques explications s’imposent : avant le départ, on avait décidé de ne pas vendre la voiture et de la mettre en location longue durée. Pendant les 6 premiers mois, rien à déclarer, sauf que là un abruti s’était pris pour Fangio et avait même eu le zèle de forcer la barrière de péage dans le sud de la France avec ma voiture ! Non ce n’est pas une blague, et oui ça n’arrive qu’à moi…

Fraude et PV

Jamais tranquille même au bout du monde…

Sûrement l’une des journées les plus scéniques du trip

Alors pour oublier ces perturbations fortuites, quoi de mieux que faire la route de Tekapo à Pukaki. Je me souviens encore de la vision offerte à l’approche de ce lac d’un bleu digne de Maupiti : un soleil de plomb (qui nous fait vraiment plisser les yeux quand on doit prendre la pose pour la photo souvenir), un lac bleu turquoise immense, et la promesse d’une route pour rejoindre le Mont Cook digne du National Geographic.

jm and soph Pukaki

Trop de soleil, trop de turquoise

Pukaki turquoise

Une vision comme ça, ça ne s’oublie pas: lac Pukaki

Les 55kms qui relient Pukaki à la vallée de Tasman sont splendides, époustouflants, on a envie de s’arrêter à chaque virage pour admirer la perspective offerte le long de ce lac.

Tasman valley hank

Aucun problème pour faire une pause en plein milieu de la route

Route vers Tasman valley

On the road vers la vallée de Tasman

Une balade de trois heures

Notre première halte sera une petite balade aux lacs bleu et jaune (qu’on recommande peu) mais qui offre un point de vue sur le glacier : on peut voir comment la moraine couvre la couche de glace.

Tasman glacier

Le glacier de Tasman

Stelle Mont Cook

Soph mont cook

Pensive…Tranquille…Sans souci…

Un peu sur notre faim par la première balade on se dirige vers le village de Cook pour faire la marche de la vallée de Hooker : une balade incroyable qui vous fait passer par trois ponts suspendus à l’ancienne, au-dessus de rivières qu’on imagine complètement gelées, le long de laquelle on ne perd jamais de vue le sommet du Mont Cook et au bout de laquelle on est récompensés par un lac assez unique : posé devant la montagne, il a encore quelques icebergs qui flottent (alors qu’on est en plein été) et on imagine qu’en hiver il est gelé…

Mount Cook hooker valley-2

Le paysage de la vallée Hooker avec le mont Cook au fond

Et même si le charme et le calme qu’inspirent ce genre de lieu fut un peu ruinés par des abrutis qui se prenaient en photo dans l’eau les fesses à l’air on en a pris plein les yeux.

Lac Mont Cook

Le lac « gelé » devant le mont Cook: pas assez barjo pour s’y baigner

Une fois de retour au parking, quoi de mieux que de tester le dernier achat en date, la douche solaire dans un décor de rêve : le principe est simple, un gros sac noir laissé au soleil pour que l’eau chauffe, on le pend à l’arrière du van, on ouvre le robinet et voilà ! Excellent.

Sommet mont cook

Le sommet du Mont Cook à plus de 3700m

Saint Valentin champêtre

Pour finir cette journée épique, on avait repéré un camping gratos en bordure du lac Poaka le long d’une route très peu empruntée : il n’y avait qu’un autre van et quelques canards pour nous accompagner. Que rêver de mieux pour une fin de journée romantique en ce jour de la Saint Valentin…

Saint Valentin

Pas mal comme spot pour la Saint Valentin!

3 reflexions sur “Ile du Sud: Mont Cook

  1. AvatarChristelle et ses gars

    Hey,
    Superbe reportage, en plus, t’avais accordé ton maillot pour être en harmonie avec les différents bleus environnants 🙂 ; bien vu…
    NB : t’as fait une récla au final auprès de Bourso ?
    Gros bisous confinés à tous les deux

  2. AvatarMam

    Un camaïeu de bleu du ciel à la mer et comme le dit Christelle en passant par le t.shirt

    de JM. C’ est splendide !!!

    Je vais lire la suite. Bonne journée. Bises

  3. Avatargps.

    où l’on mesure encore mieux la futilité des petits tracas européens de Bourso et autres…vite

    oubliés !

    et où avec une Saint Valentin qui, plus romantique que celle-ci, ne sera jamais que … »comme

    une fourmi de dix-huit mètres, avec un chapeau sur la tête » !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!