TOOL TRIP

Kuala Lumpur: weekend entre amis

petronas red

La prochaine étape de notre grand voyage autour du monde était un long weekend à Kuala Lumpur. Et ce pour les raisons suivantes:

  • Voir la copine de Sophie Jo rencontrée quelque part en mer Noire et son petit ami Chris
  • Obtenir notre visa birman
  • Découvrir une autre des grandes villes d’Asie

En arrivant à KL et pour la première fois depuis 7 semaines, on a pris un bus sans aucun problème, qui est parti à l’heure, arrive en avance, et pour lequel on a pas eu à se battre pour obtenir un prix raisonnable. Le paradis!

Le confort, un concept oublié

Après donc un trajet en bus, 10 minutes de monorail et quelques centaines de mètres à pied, on a trouvé l’apartement de Jo et Chris situé dans un superbe immeuble du centre de KL. Le très grand luxe pour nous, avec une vue à couper le souffle. Et les extras qui vont avec une vie d’expat: un vrai lit douillet, une baignoire, une machine à laver…Yes!

KL food

Le premier soir on découvrit le potentiel des restos du coin dans un immense centre commercial reluisant. On s’est laissés guider et les « dumplings » chinois qui sont arrivés dans notre assiette étaient une tres bonne surprise. Surtout après deux mois de riz et de noodles.

Lendemain matin, notre mission était de visiter la grotte appelée « Batu Cave » qui se trouve en périphérie de KL. Pour y aller, on partage un taxi? Non encore mieux un Uber! Et même si on en a beaucoup entendu parlé, et que tous nos copains qui vivent dans une grande ville en font un usage quotidien, c’était notre premier trajet en Uber…C’est magique! Pas d’arnaque, pas de cash, pas d’attente (en 30 secondes une voiture est arrivée en bas de l’immeuble), des conducteurs courtois et efficaces, nickel!

Bref on arriva facilement devant la méga statue qui fait office d’entrée des Batu Caves. Il y avait pas mal de monde, une bonne ambiance, etc…

selfie 4

En commencant à gravir les centaines de marche qui nous permettent d’entrer dans la grotte, on se rend compte que c’est un peu la foire avec les dizaines de macaques qui se jettent sur la nourriture qui traine (ou qui est jetée par les touristes), et parfois il faut faire même attention à les éviter (on veut pas finir avec une morsure…).

bat cave KL

Nous sommes parvenus en haut des marches sans incident de singe. Ouf. Trempés de sueur mais avec une belle vue sur la ville. A l’intérieur, c’était un peu bizarre, on s’attendait à plus de décoration et de couleur. Mais on apprit plus tard qu’une fois par an, c’est la folie furieuse dans cette grotte avec près de 2 millions de visiteurs en quelques jours pour un festival religieux…Mais pas ce jour là. Et de fait la grotte semblait bien vide…

macaquekid beni

Des touristes moins malins que les singes
panneau KL

NO ABRUTIS

Après une heure passée à admirer les deux petits temples pleins de vie à l’intérieur de la grotte, on était décidés à repartir tranquille pour downtown. Sur les marches en redescendant, on croisa une bande de touristes Chinois complètement débiles qui donnaient à manger des bananes aux macaques puis qui les effrayaient en leur criant dessus et en essayant de les taper! Une bande d’abrutis qui ne pensaient qu’à faire des selfies et qui ne devraient pas être admis dans un tel lieu…

Sans morsure, on a pu rejoindre le centre ville pour une séance shoKL electonic shopspping. Et d’abord satisfaire une grosse faim dans un des restaurants situés à l’intérieur des centres commerciaux gigantesques de KL. On a le choix entre toutes les cuisines du monde et c’est vraiment super bon! Mais bon, on n’était pas venus là que pour manger, on voulait voir si les magasins d’éléctronique dont tout le monde parle tant valaient le coup (en particulier tenter d’acheter un appareil photo étanche pour la plongée). Et bien, si nous étions venus sans Jo et Chris on se serait perdus 100 fois dans le mall. Sur 6 ou 7 étages, des centaines de points de vente d’ordinateurs, de téléphones, d’appareils photos etc… Interminable! Et au final pas très efficace car on n’a pas dépensé un centime…

Sur le chemin du retour, on vit ce qu’une averse en Malaisie pendant la saison humide peut donner: un rideau de flotte pendant des heures! Mais ils ont pensé à tout ici, donc on peut presque rentrer chez soi sans se mouiller entre les tunnels, les toits au dessus des trottoirs et les centres commerciaux qui sont connectés les uns aux autres. Mais les 20 mètres restants pour atteindre la porte d’entrée suffisent à être trempés jusqu’aux os! Et le KWAY ne fait qu’empirer les choses…on le saura pour la prochaine fois, mieux vaut prévoir un parapluie.

Plus tard, on eut la chance d’aller admirer les tours les plus connues du monde, les tours Petronas, symbole de cette ville. Sophie en devint dingue direct. C’est vrai qu’avec le ciel qui faisait suite à l’orage ce soir là le spectacle était assez magique. Et les jeux de lumière des fontaines qui sont au pied du gratte-ciel ne font qu’accentuer la beauté du site.

KLCC

Après un autre diner succulent et une nuit digne d’un grand hôtel, il fallait bien qu’on s’occupe de notre visa pour le prochain pays visité, la Birmanie. Et oui, au lieu de faire le visa en ligne (et de payer deux fois plus cher), nous avions décidé de le faire au dernier moment, à Kuala Lumpur, un jour avant notre vol pour Yangon. En effet, nous avions pu lire dans pas mal de blogs qu’il était possible d’obtenir le précieux sésame en une journée, et ce sans même avoir à passer par l’ambassade. C’est depuis quelque temps maintenant une agence privée située vers Chinatown qui s’occupe de tout, et cela sans débourser un euro de plus.

Et bien pour nous tout s’est super bien déroulé: on est arrivés en avance à l’agence (avant l’heure d’ouverture officielle), on a rempli un formulaire ultra simple, fourni deux photos, 30euros et 10 minutes plus tard on nous disait qu’il suffisait de se présenter à nouveau au guichet a 16h pour récupérer notre passeport tamponné!

Du coup on a profité du reste de la journée pour parcourir la ville à pied et découvrir les quartiers de Chinatown, Little India, KL Tower et son jardin botanique bizarre avant de retourner chez nos hôtes pour déjeuner. Malheureusement, une entreprise de rénovation (ou plutôt de démolition) était en train de refaire une série d’apartements à grand coup de marteau piqueur dans la même cage d’escalier que nous! Un vrai carnage. On est donc repartis pour récupérer notre visa à pied, et après une interminable parcours qui s’est terminé sous une pluie battante, on avait nos passeports dans les mains en 30 secondes et on était parés pour partir les beautés du Myanmar le lendemain! Et vous saurez bientôt tout sur notre passage dans ce pays qui commença par un réveil aux aurores pour s’envoler de ce magnifique pays.

view from cave

On voulait juste dire un grand merci à Jo et Chris pour leur accueil et pour nous avoir fait passer quelques jours au top à KL. On a adoré les balades, les repas, les visites, le confort, bref votre ville est au top!

us petronas

Merci Jo et Chris!

6 reflexions sur “Kuala Lumpur: weekend entre amis

  1. Avatarlaurane

    presque irréelles vos photos avec les tours!!

    ça dépayse tellement vos publis! trop bien, allez, on continue et on publie la birmanie!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!