TOOL TRIP

Palawan Port Barton

Port barton port

Prochaine étape prévue sur Palawan: Port Barton. Cette fameuse baie si tranquille il y a encore 12 mois avant l’arrivée des français mais qui depuis la construction de la route devient de plus en plus un repère de backpackers surexcités, bruyants et dont les hormones font des étincelles dès que la lune se lève. Mais ça on ne le savait pas encore avant d’y passer deux nuits. Nous avons donc rejoint Barton par un petit périple intéressant qui a commencé par un jeepney qui faisait des pointes de vitesse à plus de 100kmh avant de devoir changer une roue. Pas si simple sur un camion de 50 ans qui a des roues jumelées à l’arrière surtout quand c’est le pneu intérieur qui est mort…

wheel change

Pit stop aux Philippines: 15 minutes pour changer la roue

Bref une fois déposés à la jonction avec la route principale nous avons récupérés un des vans qui font le trajet entre le sud de Palawan et El Nido direction Barton. Rien à signaler à part quelques disques dorsaux déplacés et quelques vertèbres tassées sur la portion du parcours non encore cimentée, un vrai supplice.

tente

Home sweet home

Système D

Une fois arrivés à destination il a fallu trouver un logement, et comme je le disais plus tôt ce n’est pas une mince affaire. Au bout du désespoir on a même fini par craquer et on a accepté de passer les deux nuits sur un balcon sous la tente, à l’ancienne. L’idée à la base était sympa, et on avait possibilité de profiter des sanitaires et du wifi de la guesthouse. Mais on a aussi profité de la fiesta des quinze débiles qui ont mis la musique à fond juste sous notre balcon et des ébats de toute cette clique sans pudeur. Une constante à Port Barton apparemment pour preuve plusieurs autres couples de voyageurs ayant rencontré les mêmes mésaventures…

sleeping tent white house

Coucou c’est (chez) nous

Port Barton beach 1

La plage de Barton

bar port barton

La vraie vie

Une journée en mer

Passons ces détails scabreux sans importance, et intéressons nous plutôt aux activités à faire sur Port Barton: l’island hopping. En gros, ce sont des tours en bancas organisés à la journée pour visiter les îles du coin, faire du snorkelling et déjeuner les pieds dans le sable. On s’est donc inscrits pour le lendemain ayant vu sur la météo que ça allait être agréable.

boat bambous

La météo n’est pas mauvaise…

magic island 7

Et bam! Le Times avait raison

from water beach palms

boat beach

lunch bbq beach

A table!!!

Effectivement ça nous a vraiment plu: nous étions 6 à bord plus le capitaine et un second pour manoeuvrer la banca parmi les dizaines d’autres. Et oui là aussi on sent que Palawan a été déclarée plus belle ile du monde par le Times il y a quelques années et on en paye le prix. Mais la journée est bien rythmée: on a nagé d’abord sur deux récifs coralliens avant d’atteindre une ile qui offre un endroit idéal pour la pause déjeuner. Sable blanc, eau turquoise, poisson frais grillé au bbq en face d’un archipel protégé pour la culture de perles. Un bon programme.

snorkels

Sous l’eau aussi on se régale

jm and soph

Island hopping PB

On ne s’en lasse pas de ces couleurs

L’après-midi on a pu encore nagé sur plusieurs spots, voir quelques tortues et finir sur un banc de sable au milieu de l’océan que des centaines d’étoiles de mer avaient décidé de coloniser.

turquoise

magic island soph

hammock

Au rythme du hamac, on ne s’en fait pas trop

magic island boat

Port Barton 2 beach

sunset port barton

Merci et bonsoir

pig beach

Même les cochons rentrent au chaud pour le soir

selfie beach

port barton jm hammock

Un repos bien mérité

Port Barton banca full

On valide!

Vraiment cool, on est rentrés au port avec le coucher de soleil, et un grand sourire aux lèvres. Alors bien-sûr les coraux ne sont pas exceptionnels, il y a peut-être moins de poissons qu’ailleurs et les îlots autrefois privés sont soumis à surpopulation contrairement à Karimunjawa, mais c’est quand même très agréable de faire du island hopping à Port Barton.

kids beach

Panorama German island

Une réflexion au sujet de “Palawan Port Barton

  1. Avatargps.

    qu’après tout, au cours de ces deux dernières news, on s’aperçoive :

    – qu’il y ait aussi des crétins Diafoirus de l’autre côté du monde, sur un morceau de terre qui n’est pas autre chose qu’un bout de paradis, c’est presque plutôt rassurant…

    – que l’on prenne conscience que Philon de Byzance dans sa célèbre énumération des merveilles du monde, en a plutôt zappé quelques unes sur sa célèbre liste, ça montre, s’il en était besoin, que personne n’est parfait…

    – que le lecteur de TOOL TRIP, dans sa naïveté de béotien, croyant tout savoir et tout connaître des nuances de bleu, en découvre à chaque image des nouvelles, ça le confirme dans l’idée, comme dirait JJG, que le plus beau reste toujours à venir…

    mais qu’à l’autre bout de la terre, au beau milieu du Pacifique, au fin fond perdu des Phillipines, on puisse entonner avec les autochtones :

     » LE PILOU PILOU, Ah nous les terribles guerriers du PILOU PILOU,…
    parce que Toulon ! ROUGE !
    parce que Toulon ! NOIR !
    parce que Toulon ! ROUGE ET NOIR ! »

    alors là, vraiment, ça vous la coupe !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!