TOOL TRIP

QUEL MATOS?

Faire son sac…pour 1 an, tout bonnement un jeu d’enfant !

Comment faire son sac pour un an

Après avoir lu ce qu’il nous a semblé être 1 milliard de blogs de voyageurs, on a établi une première liste du matos qui nous semblait essentiel dans notre sac pour un an de voyage. Bilan : une liste longue comme le bras (voire les 2), et la crainte de devoir embaucher toute une bande de sherpas pour traîner notre matos.

Comme ce n’était pas franchement ni le but, ni envisageable, Sophie est devenue obsédée à l’idée de trouver les meilleures promos sur les vêtements techniques, légers et sur les équipements que tout bon tourdumondiste se doit d’emporter dans son sac. Petit à petit, la recherche portait ses fruits : on a même pu dédier un week-end aux essayages en tout genre, en vue des soldes d’été à venir en France et aux achats en ligne. Comme d’habitude, on n’a fait qu’essayer, car soit les articles n’étaient pas soldés, soit c’était du 5 % d’un prix exorbitant=hors budget.

Une fois de plus, Amazon nous a sauvé, proposant quasiment tout ce dont on avait besoin, avec un large choix de tailles, et à un prix imbattable. C’est à partir de là que la postière est devenue notre meilleure copine (6 fois par semaine, elle sonnait à la porte entre 8h10 et 8h20).

En plus des achats en ligne, on est tombé sur le magasin parfait lors d’un weekend à Paris : Intersport ! On est entrés dans le magasin pour acheter un cadeau d’anniversaire et on est ressortis avec 400€ de matos pour le tour du monde !

Des T Shirts Icebreaker Icebreaker-Block-Logoà -50 %, des chaussettes et des chaussures de marche bradés, le rêve pour tout voyageur au long cours. Sans hésiter, on achète tout ce qui nous plait, en sachant très bien que les achats en ligne pourront nous être remboursés sans mal. Chaque petite économie menant à une plus grande cagnotte, cette escapade parisienne nous aura permis de mettre 100€ de plus dans un autre poste de notre budget !

On voulait à présent faire un petit aparté au sujet des pantalons convertibles en shorts, aussi appelés vêtements tue l’amour. En acheter ? S’en passer ? En acheter et ne jamcrocs fashion faux pasais oser les porter ? Ne pas vouloir être ridicule mais le regretter chaque jour ? Bref après de nombreuses hésitations, on a sauté le pas, encore une fois grâce à Intersport. Sophie a trouvé le parfait compromis avec une paire ¾ en mode pantacourt, et JM une paire de Millet sur mesure, pour que ses cuisses ne ressemblent pas à des knackis. En espérant qu’on ne finisse pas un jour par mettre des crocs avec des chaussettes en dessous…

Finalement, on a investi dans une ou deux paires de Tshirts Merino Icebreaker pour pouvoir les porter 2 semaines sans les laver, des hauts techniques pour le froid, et une paire de pantalon convertible  sexy pour la touche glamour.

Icebreaker-Merino-Clothing-What-is-Merino-Woolicebreaker-benefits

De toute façon, on n’aura aucun mal à trouver ce qu’il nous faut en route, et on se dit qu’il vaut mieux partir avec moins d’affaires que d’avoir à renvoyer en chemin le surplus d’habits. Pour le reste, on prend nos vêtements de tous les jours, voyageant majoritairement dans des régions chaudes et ayant vécu là où il fait beau 300 jours par an les 5 dernières années, on se contente de ce que l’on a déjà étrenné sur les plages du Var…

Début août, on était quasiment prêt côté matériel, profitant de chaque week-end pour essayer nos nouveaux habits de marcheur aguerri sur les parcours du coin. Très contents de nos achats, en voici quelques clichés qui devraient largement nous satisfaire pour les 12 mois à venir.

Affaires SophieAffaires Sophie 2

Affaires Sophie 3Affaires Sophie 4

Et c’est après 3 réductions successives pour que ça rentre dans le sac de Sophie

Affaires de JMAffaires de JM 2

Pas de panique, les sacs de compression vont réduire tout ça

error: Content is protected !!